Accueil arrow Découverte de la région
UNE REGION A DECOUVRIR ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

LA BAULE ESCOUBLAC  reste une station balnéaire de grand renom dont la plage, formant une baie en arc de cercle sur 9 km, constitue un attrait incontournable au file des saisons et se targue d'être "la plus belle plage d'Europe".

L'histoire de cette station balnéaire dont le développement connut un bon en avant grâce à l'arrivée du train dès la fin du XIXème siècle, repose sur l'attrait qu'elle opérait sur l'aristocratie et la bourgeoisie. Aujourd'hui encore, elle séduit par son activité commerciale et  l'ouverture chaque dimanche des boutiques de l'avenue de Gaulle en fait un lieu de promenade  des nantais.

Attirant des visiteurs illustres dans ses casinos (La Baule et Pornichet) ou ses centres de thalassothérapie (3 sur 5 km), La Baule s'inscrit dans la région touristique dite de "la presqu'île guérandaise".  Or, dans un périmètre d'une vingtaine de km, cohabitent de façon innattendue de multiples paysages ainsi que les témoignages d'une vie locale et sociale très riches.

Aux portes de la Bretagne, comme en témoigne  son habitat et la proximité immédiate du port breton du Croisic et de la cité médiévale de Guérande, La Baule reste au centre de la mouvance économique grâce au voisinage de St Nazaire, ville active où domine la silhouette des navires en construction et celle du pont qui franchit l'estuaire de la Loire.

Certes, sur la baie de La Baule, les belles villas du front de mer ont fait place, hélas, dans des années 60 à une horde d'immeubles heureusement moins ingrats que dans la plupart des stations balnéaires.  Juste derrière le front de mer, la superbe pinède classée abrite une variété de bâtisses (quelques fois des petits châteaux) dont la diversité de styles a donner naissance à ce que l'architecte Alain Charles a appelé le style "néo-kitch rural", reflet de la diversité en provenance des provinces de France.  

A moins de 10 minutes de La Baule, débute vers le nord  le marais salant de Guérande, classé au patrimoine mondial.  En mettant le cap plein Est, on aborde le marais humide du parc naturel régional de Brière. En allant vers la Brière, on traverse le golf de la Baule qui offre aux passionnés de ce sport-détente 3 parcours pour un total de 45 trous.    Mais c'est en vélo qu'on pourra combiner à la fois la pratique d'un sport plus actif (bien que peu de pentes) avec la  découverte des  paysages et d'un patrimoine balnéaire exceptionnel.